Africa Web Festival : Comment éviter que votre information soit considérée comme une « fake news » ?

Aujourd’hui 30 octobre 2018, s’est tenue la deuxième journée du festival de l’Africa Web Festival. Les festivaliers, à cet effet, ont eu droit à plusieurs panels, dont « Fact Checking, effet de mode ou valeur ajoutée au métier de journaliste ».

Trois grands journalistes, dont Silvie Touré, rédactrice en chef-adjointe de RTI et responsable de RTI Info ont eu à se prononcer sur le thème énoncé plus haut. Ils ont expliqué ce qu’est le fact checking (vérification des informations). Un phénomène devrait être incontournable pour tout journaliste ou même un citoyen lambda qui véhicule ou relais une information. Ainsi plusieurs plateformes aident à cette vérification.

Lire aussi : Africa Web Festival 5 : C’est parti pour la première journée (+images)

Cependant, à la question de savoir si une production écrite est une information vraie et que l’image qui l’illustre par exemple ne date pas du jour, est-ce que celle-ci pourrait être considérée comme une « fake new », la réponse des panélistes a été claire : pour eux, le rédacteur ou le journaliste est dans le droit de préciser que cette image utilisée est une image d’illustration ou même encore de situer le cadre dans lequel cette photo a été prise de peur que cela soit considérée comme une « fake new » qui circule.

Alors, désormais il est important de faire attention aux images utilisées pour des articles et surtout l’idéal serait de légender l’image avant de la poster pour faire comprendre aux lecteurs que c’est juste une illustration et non l’image réelle de l’information que l’on voulait apporter.

Un beau moment d’échanges entre panélistes et participants.

Dylaurette YOUKOU

Leave a Reply

WhatsApp #AWF2018