Africa Web Festival a rencontré Inoussa Maiga, lauréat du Concours Application 2016, lors de son passage à Abidjan. Nous sommes revenus sur sa participation et nous avons voulu savoir comment AGRIBUSINESS TV évolue depuis l’édition 2016 d’Africa Web Festival.

Africa Web Festival: Bonjour, pouvez-vous vous présenter?

Inoussa Maiga: Je suis Inoussa Maiga, journaliste et entrepreneur médias du Burkina Faso. Je suis responsable d’une société de production qui s’appelle Mediaprod. Il s’agit d’une agence de communication spécialisée sur les questions du développement rural. L’un des services qu’offre l’agence est Agribusiness TV, une web télé consacrée à la promotion de jeunes entrepreneurs agricoles en Afrique.

AWF: Quel est le lien entre votre activité et le numérique?

I.M : Le lien est très fort puisqu’Agribusiness TV est une  télé disponible en ligne via le web. Si l’on y réfléchit, il y a quelques années on n’aurait eu ni l’idée, ni l’ambition d’un tel service. Aujourd’hui, avec l’opportunité que nous offre le web, nous avons pu imaginer et créer cette chaîne de télévision qui permet de diffuser des contenus à la fois sur les mobiles et sur les autres plateformes web. On peut donc dire sans hésitation que le numérique a rendu possible ce que nous faisons au quotidien.

AWF: En quoi est-ce que la numérisation est un challenge pour votre structure?

I.M : Aujourd’hui, la numérisation nous a permis de multiplier les opportunités dont nous essayons de tirer profit au quotidien. Pour nous qui évoluons dans le domaine agricole, les opportunités sont nombreuses en termes d’utilisation, de promotion, d’information, de communication sur les sujets liés à l’agriculture et qui étaient jusque-là quelque peu laissés pour compte. Donc aujourd’hui, c’est vraiment une grande opportunité que nous essayons de saisir. Par exemple, à AgribusinessTV nous avons une équipe de correspondants qui couvre 12 pays et nous achemine les informations via le web. Ces informations sont ensuite centralisées avant la production finale réalisée au siège à Ouagadougou. Tout cela montre comment la digitalisation démultiplie les opportunités mais aussi les défis. L’un des défis que nous rencontrons dans notre métier est le piratage. L’accès à la web TV étant gratuit, il est courant que des personnes réutilisent nos productions sans aucune autorisation, sans citer la source comme s’il s’agissait de leur propre production. Lorsque le cas se présente, il nous arrive parfois de discuter avec les personnes concernées. Nous estimons que les opportunités que nous offre la numérisation priment sur les inconvénients liés à ces pratiques.

AWF: Qu’est-ce que AWF a apporté à Agribusiness TV?

I.M : Nous avons eu la chance de participer à la troisième édition d’Africa Web Festival, en novembre 2016, et cela nous a permis de nouer des contacts. En termes de visibilité, nous avons eu l’occasion de faire connaître d’avantage ce que nous faisons. Africa Web Festival a été une opportunité assez intéressante qui porte encore ses fruits.

AWF: Que pensez-vous de l’e-commerce en général et de ses opportunités pour l’Afrique?

I.M : L’e-commerce pour moi c’est l’avenir. Peut-être que nous ne sommes pas encore au stade d’en parler, mais nous pensons que c’est quelque chose qui est en train de s’imposer, et surtout l’aspect du paiement mobile que favorise le e-commerce dans les pays africains. On utilise très peu de cartes magnétiques, mais à mon avis, la possibilité de paiement mobile va vraiment être le cœur du développement du e-commerce. Et aujourd’hui, on voit de plus en plus de solutions qui sont développées dans ce sens pour permettre aux gens d’acheter en ligne en payant grâce à leur téléphone mobile. C’est vraiment une opportunité incroyable, c’est très excitant et nous n’avons pas envie de manquer ce rendez-vous là !

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Name *
    Email *
    Website