22

Le DISCOP AFRICA Abidjan, dans les locaux du Sofitel Hôtel Ivoire, a accueilli, le 1er juin 2015, le lancement du Digital Lab Africa, un appel à projets et un incubateur pour les talents africains du multimédia. Ce, en présence de plusieurs autorités dont le ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie Maurice Bandaman.

A croire l’Institut Français d’Afrique du Sud, promoteur de ce concours en partenariat avec le DISCOP AFRICA et TRACE, l’incubation des projets gagnants comprendra le parrainage et le soutien de partenaires français référents pour chacune des catégories (studios, sociétés de production, diffuseurs/distributeurs). Elle prendra aussi la forme d’un temps de résidence en France au sein de clusters numériques et la participation à des événements multimédia de référence.  Ce qui aboutira à des productions et créations multimédia finalisés combinant le meilleur de la créativité africaine et du savoir-faire français.

Ainsi cet appel s’adresse à toutes personnes d’Afrique subsaharienne, professionnels ou non (artistes, producteurs, créateurs, start-ups, étudiants) ayant un projet innovant dans 4 catégories de production multimédia: webcréation/transmédia, réalité virtuellejeu vidéo (serious game) et musique en ligne.  La date limite de dépôt des dossiers est le 31 août 2016.

Du 2 au 4 novembre, les candidats sélectionnés participeront à une  compétition de pitch au DISCOP AFRICA Johannesburg. A la clé, pour les 4 projets vainqueurs (un par catégorie), un prix de 3 000 euros mais surtout un ticket incubation Digital Lab Africa pour accompagner le développement des projets sur l’année 2017.

Notons que l’objectif du Digital Lab Africa est d’offrir un tremplin aux créateurs de productions multimédia sur le continent en permettant à leurs projets de voir le jour, avec l’appui de leaders français du secteur comme ARTE (web création) ou les studios OKIO (réalité virtuelle), CCCP (jeu vidéo) et 1D Touch/Believe (musique en ligne).